Semaine 4 : passer ses 25 ans au Kenya

Publié le par Manon

En vrac :

Les trucs qui me donnent l’impression d’avoir trois ans et demi :

  • Ruth qui borde ma moustiquaire sous mon matelas tous les soirs
  • Me remplit mes bouteilles d’eau
  • Me fait ma lessive
  • Coupe mon ugali dans mon assiette

Les trucs qui me donnent l’impression d’etre un grand seigneur :

  • Quand les enfants me tendent une bassine et un pichet d’eau pour que je me lave les mains avant de manger
  • Quand Ruth ordonne en langue locale a ses enfants d’aller me chercher un verre/une cuillere/une banana

Les trucs que les enfants savent faire et pas moi :

  • Le repassage avec un fer a repasser des annees 1920 (charbon + bassine d’eau)
  • Entretenir le feu
  • Porter 10 litres d’eau sur leur tete
  • Porter des plats chauds sans gants de protection

Le challenge : Dorenavant, lorsque je prendrai le matatu, j'essairai de faire pleurer un bebe en le regardant fixement (ou autre). A chaque fois que je reussis a faire pleurer un gosse, je gagne 10 points (sauf si c'est Lucky, sinon c'est trop facile). Au bout de 100 points, j'ai le droit de m'acheter une plaquette de chocolat.

Manon des Sources

Lundi dernier, pour la premiere fois, je vais a la source avec Rebecca. Impossible de remonter le bidon d’eau de 20 litres, une fois rempli. Du coup, moi je remplis les bidons (en faisant attention a ne pas prendre de sable ni cailloux) et Rebecca les remonte et les ramene a la maison. Deja, remonter de la source sans bidon, c’est de l’escalade, alors avec un bidon, je n’en parle meme pas… Je reussis tout de meme a ramener un bidon de 10 litres, l’honneur est sauf. Avec les mains bien sur, pas sur la tete. Je crois que si j’avais essaye de le porter sur la tete, il y aurait eu plus d’eau sur moi que dans le bidon, a la fin. Deja que les gens du village etaient morts de rire de me voir ramener de l’eau…

Mardi. On se tape la video EN ENTIER du marriage d’une meuf que l’on connait depuis 5 minutes. Pendant deux heures. Du debut (le cortege qui part de la maison des parents de la mariee) a la fin de la reception. A un moment, je me suis demandee si on allait voir aussi la nuit de noces. Mais non, dommage, au moins ca aurait pu etre interessant. Le seul truc drole qu’on ait vu, c’est quand les invites mettent des guirlandes de noel autour du cou des maries (Helene, si t’as besoin de plus de guirlandes pour ton sapin de noel, tu sais quoi faire !). Non mais franchement, meme a des amis on n’infligerait pas ce supplice de regarder en entier la video d’un marriage ! Ca m’a rappele un article que j’avais ecrit pour un blog a la fac, pour lequel j’avais demande a tout le monde quell film il passerait en boucle a son pire ennemi, attaché sur une chaise les yeux maintenus ouverts, en guise de torture. Moi a l’epoque, j’avais repondu Nuit et brouillards, le documentaire sur les camps de concentration. Je retire ce que j’ai dit. Je lui passerai la video kitchissime (avec image de rose dans le bas gauche de la video) du mariage Kenyan (en Swahili donc) de quelqu’un qu’il ne connait ni d’eve ni d’adam. A la fin du film, je regarde Miksu et dis soulagee : Alleluia ! Et la, la meuf sort : maintenant, je vais vous montrer la video de mon pre-mariage. Et elle lance un deuxieme dvd. C’en est trop pour moi, je pars dans un four ire incontrollable, comme je n’en avais pas vecu depuis longtemps. J’en pleure. La meuf demande si c’est la musique qui me fait rire. C’est ca, c’est la musique… Un peu plus tard, je me suis remise de mon fou rire, le fils arrive. Il nous demande si on envoie des mails aussi en Europe. Non, je responds, on a depasse ce stade, maintenant on communique par telepatie. J’explique le principe de la telepatie au mec. Il ne comprend pas. Je dis que c’etait une blague. Non, en fait, on a arête d’envoyer des mails car on s’est apercus que les ondes d’internet donnaient le cancer. Du coup on a regresse un peu et on est revenus a la technique du hibou, auquel on accroche un message a la patte. Et le hibou, il sait toujours ou il doit aller ? Demande le mec. Oui, le hibou est un oiseau tres intelligent, j’explique. Non mais franchement, je sais que ce n’est pas bien de raconteur n’importe quoi, mais est-ce que c’est de ma faute s’ils gobent tout ce que je raconte, et s’ils posent des questions debiles ?

La derniere fois, une femme nous demande (encore) si on est mariees. Oui, je reponds, j'ai trois maris, qui bien sur ne connaissent pas l'existence des autres. La meuf me demande dans quelle eglise je suis. L'eglise Manon Saint Pol, qui autorise les femmes a avoir plusieurs maris. La meuf, au bord de l'evanouissement, me dit qu'elle priera pour moi et mon salut. Miksu est morte de rire et apres 15 minutes a fond dans mon delire, j'avoue que c'etait pour rire.

Mercredi. On va voir un groupe de support pour personnes seropositives. Les femmes expliquent leurs histoires et remercient le seigneur de leur laisser quelques annees de plus a vivre. Putain mais moi si j'etais a leur place, je le hairais le seigneur ! En plus, toutes ces femmes, c'est leur mari (decede du sida pour la plupart) qui leur a refile, le sida, et leurs maris, comment ils l'ont attrappe le sida, hein ? Certainement pas en jouant au monopoly avec la voisine ! Alors franchement, remercier le seigneur...!

A la fin de la reunion, une femme nous demande si on ne connait pas des sponsors en Europe qui pourraient les aider. Ils sont fous de cette idée de sponsor, c’est terrible. Un autre mec nous demande comment on fait pour voyager, si on a un sponsor qui nous finance. Oui, c’est ca, en Europe, le fric pousse sur les arbres, et les vieux sont tellement riches qu’ils paient des vacances aux jeunes a l’autre bout du monde. Eh bah non ! On bosse, figurez-vous ! Ensuite on depense tout ce qu’on a gagne en voyageant, et quand on revient, on n’a plus qu’a retourner vivre chez papa et maman, qui sont assez sympas pour nous nourir. Et ca, ca les a fait rire, car a 25 ans, ne pas encore etre autonome, c’est trop la honte au Kenya.

Vendredi. Moi qui parle anglais comme une vache espagnole, j'ai donne un cours d'anglais, la grosse blague. Le prof voulait au depart que je fasse 3 points de grammaire differents en 40 minutes. Mais c'est totalement contraire a la pedagogie actionnelle et communicative, ca ! Du coup j'arrive a faire en sorte de pouvoir faire autre chose. J'avais prepare un super cours sur un texte du livre, mais en arrivant en classe, les eleves me disent qu'ils ont deja fait ce texte. Ah. Bon, ben...on va faire autre chose alors ! Totale impro. Mais ca a ete quand meme. J'ai fait des petites blagues qui les ont fait rire. Bref, pour l'instant je ne change pas le monde, je ne sers toujours a rien, mais je suis rigolote. En fait, je suis comme un clown de cirque. Je suis drole mais je ne sers a rien.

Samedi : realisation du jour : j'ai fait plus de lessives en un mois ici qu'en neuf mois en australie ! Mon savon a pratiquement diminue de moitie alors que je suis revenue d'australie avec mon savon... Faut dire qu'ici, on ne plaisante pas avec la lessive, alors bon, j'essaie de m'integrer et de suivre les coutumes locales, le samedi, c'est lessive !

Je hais les gosses. Parfois j’ai l’impression qu’ils croient que plus ils me parlent d’une voix aigue, plus il y a de chances que je leur reponde. Alors que non, ca m’enerve juste plus. Parfois je reve d’avoir la cape d’invisibilite d’Harry Potter.

Samedi, j’accompagne aussi Miksu et une autre volontaire allemande pour faire une rando et escalader une montagne jusqu’au sommet. Demain ells s’en vont donc je me sentais un peu obligee de faire la rando d’adieux avec elles…mais franchement, c’est bien une idée a la con d’occidental qui habite en bas d’une montagne ! Car quand tu habites en haut d’une montagne, bizarrement, ca ne te fait plus triper d’aller escalader une autre montagne, pour le plaisir.

Dimanche. Aujourd’hui j’ai 25 ans. Je n’ai rien dit a personne. Ma famille se plie déjà en quatre pour moi, j’ai pas envie d’en rajouter. Tous les soirs, j’ai déjà droit a mon omelette personnelle alors qu’ils sont aux legumes ou aux poisons (les legumes, c’est bon, je m’y suis plus ou moins mise, mais leurs petits poisons seches la, non, je ne peux pas). 25 ans, soit le debut de l’incontinence, selon Rubis. Ah…c’est pour ca que je me leve 10 fois en une nuit pour aller pisser ? Ou alors c’est le the qu’on me force a ingurgiter a longueur de journee ? J’ai dis a Rebecca que dorenavant, je ne boirai plus de the après 16h. Elle etait morte de rire quand j’ai explique pourquoi. Elle trouve ca normal de se lever plusieurs fois pendant la nuit pour aller pisser. Bref, qu’ai-je fait le jour de mon anniv ? La lessive (hier je n’ai pas eu le temps). La vaisselle. Lecture (Paolo Coelho). Ecriture. Cyber-café, ou j’ai vu que cosmo allait publier un troisieme article que je leur ai envoye cette semaine. J’etais censee skyper avec ma famille mais skype ne marche pas ici. Du coup on parlait sur facebook, mais bon, au final, y’avait que ma mere qui m’ecrivait. Bref, la famille ingrate qui s’en tape des 25 ans de leur fille/soeur (je rigoleeeee). Reunion life link (chants gospels en Swahili…+ chanson en francais que je tente de leur apprendre). Supermarche pour acheter mon rouleau de pq hebdomadaire, et pour feter mon anniv, un paquet de pepitos (fondus). Puis je suis tombee sur une volontaire autrichienne qui est la pour deux semaines et qui m’a paye un verre dans un bar fait dans la pierre, endroit super beau. Une kenyanne foldingue s’est tapee l’incruste et nous a fait tout un speech sur l’importance de Jesus, c’etait assez drole. A un moment elle nous sort : j’adoooooore les americ- les blancs je veux dire ! Moi : ah ouais ? Et les blancs pauvres, tu les adores aussi ? Elle : les quoi ?

Semaine 4 : passer ses 25 ans au Kenya
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article