Semaine 12 : Inactivite TOTALE !!!

Publié le par Manon

Vendredi :

Au lycee dans lequel j'ai fait des seances de prevention sur le sida, un prof passe de la musique sur son ordi, je lui demande : "ahhh, c'est qui ca ?!" (je l'entends toujours a la radio). Il me dit : "pourquoi, tu adores ?!". Non. En fait je trouve ca atroce, et je te demande qui c'est pour pouvoir montrer a mes amis a quel point la musique kenyanne est horripilante (d'accord, je n'ai pas utilise ce mot la, je ne sais pas comment on dit, mais c'etait l'idee). Il a change de musique.

Ah oui, drole aussi a la fin de la ceremonie d'ouverture des vacances (d'accord, de cloture du premier trimestre plutot), de voir les 160 eleves se prendre la tete entre leurs mains (ou se couvrir les yeux) pour prier.

Samedi :

JE CREVE LA DALLE.

Il est 19h. J'ai bouffe, de toute la journee, deux mandazis, un the (et encore, Rebecca m'avait dit de prendre UN mandazi...), de l'ugali, et du sukumu (legume vert) a midi. C'est tout. En plus je ne suis pas fan du sukuma. Ah oui et alors comme Rebecca et Ruth n'etaient pas la aujourd'hui, c'est Dory 10 ans et Naomi 12 ans qui ont cuisine pour moi 25 ans. La honte. J'ai tellement faim et j'en ai tellement ras-le-cul de bouffer de l'ugali que j'en viens a rever de mon regime alimentaire de l'an dernier, a savoir thon et chips. Pourtant a la fin j'en avais marre aussi. Il faut absolument que je m'achete des trucs au supermarches pour les situations desesperees de ce genre. Encore 64 jours avant de pouvoir remanger crepes au nutella, frites de la friterie, gros steak saignant, puree maison, poulet roti, baguette, petit pain au choco, spaghettis bolo...oh my god j'ai faiiiiiiiiiimmmmm !!!!

Dimanche :

Reunion Life Link ANNULEE. Salome est a un enterrement, oh comme c'est surprenant ! Ils passent leur vie a aller a des enterrements ! Forcement, ils vont meme a l'enterrement de la belle-soeur de la soeur du mari de la grand-mere du mari de... Bref, ils ne s'en sortent plus. Du coup, passe deux jours a lire l'anthologie de litterature francaise que j'ai emprunte au prof de Bunyore school. Deux remarques :

1/ Il y a eu deux Manon dans la litterature francaise, il a fallu que la premiere soit une prostituee, et la seconde une meuf qui chante et danse a poil dans les patures (c'est deja mieux, certes).

2/ Je ne comprends absolument rien a la poesie. Exemple, eventail de Mallarme :

Eventail de Mademoiselle Mallarmé

Ô rêveuse, pour que je plonge
Au pur délice sans chemin,
Sache, par un subtil mensonge,
Garder mon aile dans ta main.

Une fraîcheur de crépuscule
Te vient à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L'horizon délicatement.

Vertige ! voici que frissonne
L'espace comme un grand baiser
Qui, fou de naître pour personne,
Ne peut jaillir ni s'apaiser.

Sens-tu le paradis farouche
Ainsi qu'un rire enseveli
Se couler du coin de ta bouche
Au fond de l'unanime pli !

Le sceptre des rivages roses
Stagnants sur les soirs d'or, ce l'est,
Ce blanc vol fermé que tu poses
Contre le feu d'un bracelet.

Non mais serieux, vous comprenez vous ??? (Oui oui, j'ai fait 3 ans de lettres modernes, mais je ne comprenais deja rien a la poesie, et en plus c'etait il y a fort fort longtemps...)

Tiens sinon je tombe sur un petit extrait qui represente assez bien ce que je vis en ce moment, je trouve... ;p : DOM JUAN de Molière, Acte III, scène 2 :

SGANARELLE.- Enseignez-nous un peu le chemin qui mène à la ville.

LE PAUVRE.- Vous n'avez qu'à suivre cette route, Messieurs, et détourner à main droite quand vous serez au bout de la forêt. Mais je vous donne avis que vous devez vous tenir sur vos gardes, et que depuis quelque temps il y a des voleurs ici autour.

DOM JUAN.- Je te suis bien obligé, mon ami, et je te rends grâce de tout mon cœur.

LE PAUVRE.- Si vous vouliez, Monsieur, me secourir de quelque aumône.

DOM JUAN.- Ah, ah, ton avis est intéressé, à ce que je vois.

LE PAUVRE.- Je suis un pauvre homme, Monsieur, retiré tout seul dans ce bois depuis dix ans, et je ne manquerai pas de prier le Ciel qu'il vous donne toute sorte de biens.

DOM JUAN.- Eh, prie-le qu'il te donne un habit, sans te mettre en peine des affaires des autres.

SGANARELLE.- Vous ne connaissez pas Monsieur, bon homme, il ne croit qu'en deux et deux sont quatre, et en quatre et quatre sont huit.

DOM JUAN.- Quelle est ton occupation parmi ces arbres ?

LE PAUVRE.- De prier le Ciel tout le jour pour la prospérité des gens de bien qui me donnent quelque chose.

DOM JUAN.- Il ne se peut donc pas que tu ne sois bien à ton aise.

LE PAUVRE.- Hélas, Monsieur, je suis dans la plus grande nécessité du monde.

DOM JUAN.- Tu te moques; un homme qui prie le Ciel tout le jour, ne peut pas manquer d'être bien dans ses affaires.

LE PAUVRE.- Je vous assure, Monsieur, que le plus souvent je n'ai pas un morceau de pain à mettre sous les dents.

DOM JUAN.- Voilà qui est étrange, et tu es bien mal reconnu de tes soins; ah, ah, je m'en vais te donner un Louis d'or tout à l'heure, pourvu que tu veuilles jurer.

LE PAUVRE.- Ah, Monsieur, voudriez-vous que je commisse un tel péché ?

DOM JUAN.- Tu n'as qu'à voir si tu veux gagner un Louis d'or ou non, en voici un que je te donne si tu jures, tiens il faut jurer.

LE PAUVRE.- Monsieur.

SGANARELLE.- Va, va, jure un peu, il n'y a pas de mal.

DOM JUAN.- Prends, le voilà, prends te dis-je, mais jure donc.

LE PAUVRE.- Non Monsieur, j'aime mieux mourir de faim.

DOM JUAN.- Va, va, je te le donne pour l'amour de l'humanité, mais que vois-je là ? Un homme attaqué par trois autres ? La partie est trop inégale, et je ne dois pas souffrir cette lâcheté.

(Sauf que moi je ne donne pas, meme pour l'amour de l'humanite). Je me dis que ca pourrait etre drole d'essayer... !!!! :P

Cette saloperie de chat a pisse sous mon lit. Bon c'est sur, c'est mieux sous que sur (mais avec la moustiquaire, il ne peut pas venir sur mon lit). Sur le coup, je n'avais meme pas capte, mais apres que Ruth l'ait dit, impossible de m'endormir. Du coup je sors mon parfum de mon sac, pour la premiere fois (pourquoi avoir pris du parfum en Afrique, me dira-t-on...c'est que je n'etais pas sure de la frequence a laquelle je pourrais me laver...) et j'ai vaporise un peu partout autour de moi. J'arrivais encore a sentir la pisse du chat.

Lundi :

Je creve la dalle, encore une fois. Ce matin, the, et DEUX pauvres tartines. Et le chat qui ose encore venir me reclamer a bouffer. Non mais il reve lui ! Deja que je creve la dalle moi-meme, et que je n'ai que deux tartines rabougries a bouffer, il ne croit quand meme pas que je vais ceder une miette a un chat qui a pisse sous mon lit ?!

Ce midi au programme, porridge (farine de mais et eau). Je sens que je vais etre obligee de voler un mandazi (voire deux, il est absolument impossible de n'en manger qu'un...).

Hier j'ai envoye un message au prof de francais de l'ecole en bas de ma montagne, pour savoir si je pouvais passer pour taper mon nouvel article cosmo sur un de ses ordis (plutot que de taxer en allant au cyber...mon article fait 5 pages word quand meme...). N'empeche, je realise qu'il y a des gens qui paient pour raconter leurs histoires a un psy, alors que moi on me paie pour que je raconte les miennes... C'est quand meme trop la classe ! :)

Bref donc j'arrive a l'ecole. Le prof me dit : "tu fais le cours a ma place". Ah bon ? C'est-a-dire que...ce n'etait pas prevu...je n'ai rien prepare... ! "oui mais tu es prof de FLE, non ?". Oui. Bon ben...d'accord...mais un jeu alors hein ?! (Ca tombe bien, c'est bientot les vacances !). Bref, je lance un "au suivant !" sur la culture francaise, bien sur. Et alors, j'hallucine, car on a meme fait une manche chansons francaises, et ils connaissaient plein de trucs ! Et alors de ces trucs ! Ils m'ont chante Celine Dion, EMMA DAUMAS !!!!, Mickey 3D... ! En tout cas elles etaient a fond dedans et ont bien rigole, donc j'etais contente ! Je me sentais dans mon element ! Ensuite le "cours" s'est termine, j'ai tape mon article, puis j'ai regarde la fin du polar qui passait sur TV5 monde. Normalement, je n'aime pas les polars, mais la, je ne pouvais pas partir avant de savoir qui etait le meurtrier !!! Ensuite je suis remontee dans mes montagnes. En passant par Kima (le marche), je suis tombee sur Ruth qui m'a donne un thermos a monter chez nous. Puis j'ai rattrape Dory qui grimpait avec...UN MATELAS (enroule sur lui-meme) sur la tete. Du coup on a echange. Le matelas n'etait pas tres lourd (pas comme les notres) mais ca a suffit pour que j'ai mal au cou ! Dory etait bien entendu morte de rire de me voir galerer avec le matelas sur la tete. N'empeche, j'ai commence avec des oeufs, puis des bananes, puis une citrouille, et maintenant un matelas...si ca continue comme ca, bientot, je vais me retrouver avec un elephant sur la tete ! Sauf qu'il n'y a pas d'elephants ici, je sais. Avec Ruth sur la tete alors, c'est pareil !!! Enfin, le matin meme, j'ai vu des mecs monter avec sur leur tete :

- une machine a coudre des annees 50 (donc bien lourde)

- une TV. Je ne vois pas comment ils vont faire pour l'allumer en haut de la montagne, mais bon. Y'a peut-etre un systeme de pedalo. En meme temps, je me demande bien quel programme peut valoir la peine de pedaler pour qu'on le regarde. A part les Freres Scott, je ne vois pas. Moi a cote avec mon matelas, je suis une petite joueuse !

Ensuite il s'est mis a pleuvoir, comme tous les soirs en ce moment. Donc, l'avantage, c'est qu'il ne faut pas aller jusqu'a la source. L'inconvenient, c'est qu'il faut remplir les bidons au fur a mesure que les seaux se remplissent, avec une cruche, et bien sur, ce faisant, et ben on est absolument TREMPE.

Ce soir, c'est poisson. Pas les touts petits poissons omena de d'habitude, non non, on a chacun eu droit a un vrai poisson, en entier, dans notre assiette. Rebecca est gentille, elle m'a enleve la tete. Surement parce que quelques jours plus tot, a table, j'avais plaisante avec les gosses en faisant la voix des omenas quand ils les approchaient de leur bouche : non pitie !!! ne me mangez pas ! Mais bon, a part que je n'avais plus la tete, ca ressemblait encore vachement a un poisson...je veux dire...la queue, les ecailles, des milliers d'arretes...je les ai fait rire en disant que chez moi, le poisson etait carre, et qu'il ne ressemblait plus a un poisson... Mais j'ai reussi, je l'ai avale leur truc ! Je m'epate parfois. Et alors pour le chat, c'etait Noel, il s'est recupere toutes les arretes ! (Je croyais que c'etait un mythe des dessins animes que les chats mangent des arretes, mais non, c'est bien vrai...Je donnerais ca a mon chat en France, je crois qu'il ne les reniflerait meme pas, mais les chats affames...si !).

Mardi :

Journee d'activite Life Link ANNULEE. Salome est malade, donc elle n'a pas pu passer de coup de fil pour me prevoir un truc. Ca commence a faire beaucoup. Tout compte fait, c'est tres bien que je n'ai plus de nouvelles de l'organisme de tourisme equitable, car ca aurait ete une cata... Ils etaient retiscents par rapport au serieux de mon assoc...et ben ils avaient bien raison !!!! Et si moi-meme j'ai tout fait pour que ca marche, c'etait pour des raisons egoistes...car j'avais envie et besoin que ca marche, pour justifier mon volontariat et ma perte de temps ici... Mais dans le fond, moi aussi j'ai toujours doute de la fiabilite de l'assoc...ce n'est qu'une chorale apres tout...

La facon dont Rebecca met ses collants sur sa tete...c'est enorme, on dirait qu'elle a une capote geante sur la tete...! Ca me fait mourir de rire.

L'autre jour, elle part aux champs et me dit de bien fermer la porte avec le cadenas quand je pars. Elle s'en va et revient pour deplacer sa radio de la fenetre (on sait jamais, des fois que quelqu'un casserait la fenetre pour l'attraper a travers les barreaux...) a la table. Je me dis merde, dommage. En partant, j'ai presque eu envie de mettre la radio en plein milieu de la cour et de flecher le chemin dans tout le village : "radio facile a voler, par ici !".

Mercredi :

Journee d'activite Life Link ANNULEE. Euh...c'est un test pour voir jusqu'a quand je ne vais rien dire ou quoi ??!?

Du coup j'accompagne Rebecca au champ pour desherber-becher. En deux heures, j'ai fait genre 1/6 de la surface couverte par Rebecca. Un pauvre rectangle d'environ 5m sur 6 (oui j'ai calcule, je voulais voir a quel point ce que j'avais fait etait ridicule...).Trois cloques sur la main droite. Ah mais par contre, c'est bien fait hein...il ne reste plus un brin d'herbe dans mon bout de champ ! En arrivant, deux heures plus tot, j'avais pose LA question de feneante : "Mais Rebecca...il faut faire seulement autour des pieds de mais ou tout le champ ???". Tout le champ. Ah...d'accord... Tentative : mais ca ne sert a rien d'enlever chaque petit brin d'herbe, du moment qu'on retourne la terre, la plante est morte, non ? Non. Bien sur, j'ai termine assise. Ca m'a rappele la fois ou j'avais jardine assise chez ma grand-mere, et ou j'avais fini avec plein de boutons partout. En fait a la reflexion, je finis TOUJOURS assise, meme aux vendanges. Au debut, les gens se moquent de moi, mais une fois qu'ils ont le dos bien casse, certains adoptent ma methode. La technique larve, ca s'appelait. Y'a qu'aux petits points ou je ne me suis pas trop assise. Rentabilite et problemes financiers oblige. Bref, Rebecca rigole : "Mais Manon, c'est pas comme ca qu'on fait ! Tu dois te mettre debout et te pencher !". Pourquoi, je demande, si le resultat est le meme ?! La seule difference entre toi et moi, c'est que toi tu te petes le dos et pas moi ! (Bon a la reflexion, si on compare la superficie couverte par Rebecca et la mienne, je ne suis plus si sure que le resultat soit le meme...). En tout cas, aux vendanges, ce n'est pas plus lent ! :) Reflexion du jour : les riches enfoncent leurs mains et pieds dans le sable a la plage...et le pauvres font la meme chose...mais dans la terre.

Ce soir, je demande a Ruth si ma correspondante, qui vient passer le week-end avec moi, peut dormir chez nous dimanche soir. J'etais un peu en stress et j'avais prepare des arguments de choc (j'acheterai du poisson, etc...). Mais elle a dit oui tout de suite. J'avoue que j'ai ete agreablement surprise. Je previens que c'est une kikuyu, histoire qu'il n'y ait pas de guerre des clans... Mais je crois que ca serait moins bien passe si ca avait ete un mec car elle m'a demande deux fois si c'etait une fille. Forcement, on va dormir dans le meme lit, donc pour eux qui sont a mort croyants et "pas de sexe avant le mariage"... Enfin ca ne veut rien dire vous me direz, qu'est-ce qu'elle en sait si j'aime les mecs ou les filles ?! Mais non, au Kenya, ca ne vient pas a l'esprit des gens. En meme temps, en dormant a un metre du lit de Ruth, que ce soit une fille ou un mec (et meme robet pattinson) j'ai envie de dire...

Jeudi :

Pour m'occuper un peu, etant donne que je n'ai rien foutu de la semaine (heureusement que je me suis organisee moi-meme ce passage a l'ecole de francais, par ce que sinon j'aurais vraiment rien foutu depuis vendredi dernier !!!!), je vais au marche. J'aime bien aller au marche. Sauf qu'a chaque fois :

- des vieilles me prennent par le bras ou essaient de me toucher le visage (en mode lepreuse-zombie, bref vous voyez le cauchemar ?) pour me demander du fric.

- Ruth me demande ce que je vais lui ramener du marche.

- en rentrant, ils regardent si mon sac est plus gros qu'en partant, et si oui, je dois faire l'inventaire de ce que j'ai achete (par pour eux), pendant qu'ils calculent mentalement combien j'ai depense et se demandent ce qu'ils auraient pu faire de plus utile avec cet argent. Et bien sur je culpabilise (c'est pour ca qu'au debut, je n'allais pas au marche). Moi bien sur, j'ai depense 30 centimes dans une jupe en dentelle de chez morgan, je trouve que j'ai fait une bonne affaire. Mais eux se disent que c'est cher.

Sur ce, a la semaine prochaine ! (Si je ne me suis pas fait bouffer par un hippo apres le naufrage de notre barque, en allant sur le lac victoria dimanche !). (Ce serait vraiment pas de bol d'accumuler naufrage + attaque d'hippo, mais avec la chance que j'ai on ne sait jamais...).

Petit cadeau avant de partir, quelques extraits sympathiques du test de fin de trimestre d'Omo (il a 8 ans) :

1/ C'est bien de laver son corps :

- tous les jours

- toutes les semaines

- tous les mois

(ca depend ou on se trouve j'ai envie de dire...en Australie, ce serait plus toutes les semaines...)

2/ On devrait ------------------ nos mains apres etre alles aux toilettes.

- couvrir

- laver

- lecher (ohhhh ouiiiiii lechons nous les mains apres etres alles aux toilettes !!!!!!!)

3/ On devrait garder nos ongles : longs-courts-sales (Omo a entoure sales)

4/ Un rat mort sent bon-mauvais (Omo a entoure bon).

Non mais serieux, c'est quoi ces questions ?????!

Semaine 12 : Inactivite TOTALE !!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article